Notre domaine L’histoire
Les Beaujolais primeurs Beaujolais primeur Les Griottes

Cette cuvée exprime le caractère même du Beaujolais primeur tout en restant dans le naturel et l'expression subtile des arômes. Ce vin franc, souple, gouleyant, développe fruité et fraîcheur avec un côté acidulé de petits fruits rouges frais. Un vin charmeur, un éclair de gaîté au mois de novembre !

Livraison à partir du 3ème jeudi de novembre.

Personnalité de la cuvée

Contrairement aux idées reçues, le primeur est le vin le plus difficile à vinifier et à commercialiser. En un temps record (4 semaines environ), il faut élaborer un vin qui sera prêt à boire le 3ème jeudi de novembre. Nous ne faisons pas de vinifications spéciales pour les primeurs. C'est à la dégustation que Pierre-Marie sélectionne dès le 20 octobre les cuvées les plus souples et les plus expressives au niveau du fruit pour faire son assemblage de primeur Griottes.

De la vigne au verre

5 hectares de Gamay au Bois d'Oingt sur sol argilo calcaire qui apporte de la souplesse et du fruité à cette cuvée Achat de raisins sur Saint Vérand sur sol granitique qui donne des tanins souples. Culture raisonnée, vendanges manuelles à maturité, taille cordon de Royat. Vinification Beaujolaise traditionnelle semi carbonique, macération de 5 jours en cuvées béton et inox, munimum SO2, pressurage pneumatique.

Accords mets et vins

Nous retrouvons une très grande palette d'accords mets vins : Mâchon, charcuteries, Lyonnaiseries, tablier de sapeur, saucisson chaud, toutes les terrines (de porc, de volailles), viandes blanches et rouges, poissons. Idées originales : avec des huitres vinaigrées ! Une tarte sablée au vin nappée de gelée de groseille.

Robe.

Robe.

Rubis soutenu.

Nez.

Nez.

Feutré et complexe. Fruits mûrs, sur des arômes de cassis et de myrtille.

Bouche.

Bouche.

Arômes de cerise, cuvée intense, gouleyante et charnue. Une matière avec une belle extraction et une longue persistance. Des tanins de peau.

Elevage.

Elevage.

4 semaines en cuve inox.

Temps de garde.

Temps de garde.

À boire dès le 3ème jeudi de novembre, consommation optimum : dans les 6 mois.

Température de service.

Température de service.

13°C

Robe.

Robe.

Rubis soutenu.

Nez.

Nez.

Feutré et complexe. Fruits mûrs, sur des arômes de cassis et de myrtille.

Bouche.

Bouche.

Arômes de cerise, cuvée intense, gouleyante et charnue. Une matière avec une belle extraction et une longue persistance. Des tanins de peau.

Elevage.

Elevage.

4 semaines en cuve inox.

Temps de garde.

Temps de garde.

À boire dès le 3ème jeudi de novembre, consommation optimum : dans les 6 mois.

Température de service.

Température de service.

13°C

Récompenses / notes

Le point Millésime 2018 :

16,50 / 20