Philosophie De la culture à l’assemblage

La vinification Une vinification la plus naturelle possible

Un art un Vin
Pierre-Marie Chermette - Extrait de Au fil de l'eau,
la saga vidéo du webdoc des vins du Beaujolais

L’Élevage Les vins du domaine sont élevés sous quatre contenants différents.

Foudres de chêne

Foudres de chêne

Nos foudres de chêne anciens de 40 à 70 hectolitres permettent une micro-oxygénation. Cette méthode arrondit les tanins du vin et fixe la couleur grâce à un échange entre l’oxygène et les deux composés du vin, les tanins et les anthocyanes, à travers les parois des foudres. Les tanins donnent la structure au vin et les anthocyanes la couleur. Le foudre de chêne apporte de la souplesse et de la rondeur au vin.

Fûts de chêne

Fûts de chêne

Nos fûts de chêne ou barriques d’une contenance de 228 litres vont du fût neuf à 5 ans d’âge. Ils donnent davantage de structure au vin grâce à l’apport de tanins présents naturellement dans le bois. Ils permettent également d’arrondir les tanins du vin et de fixer la couleur dans le temps. Cet élevage procure des notes boisées et vanillées aux vins en laissant majoritairement s’exprimer le fruit et la rondeur du gamay.

Fûts neufs acacia

Fûts neufs acacia

Nous avons fait le choix original d’acquérir chaque année quelques fûts neufs d'acacia de 228 litres pour élever notre Beaujolais blanc. Ce type de bois s’accorde parfaitement avec le Chardonnay. L'acacia permet d’obtenir des vins blancs fruités avec de la rondeur et de la fraîcheur. Cet élevage procure au vin des arômes de fleurs, de fruits à chair blanche et d’agrumes sans boiser les vins.

Cuve inox

Cuve inox

La cuve inox permet de garder la fraîcheur aux vins et d’intensifier les arômes de fruits rouges et noirs du gamay.